⚠️ Dès 40€ d’achat ➡️ -10% et frais de port gratuit avec le code le code « rentrée »🎓

Le vrai made in France : la vraie économie sur notre environnement

L’union des industrie textiles (UIT) a publié son étude comparative sur l’impact d’un vêtement produit en France et l’impact d’un vêtement importé. Il en ressort les données suivantes : 

  • Chaque Français consomme en moyenne 8kg de textile par an dont 95,7% sont confectionnés à l’étranger. 
  • Un kg de textile importé et consommé en France génère 54kg d’équivalent CO2 alors qu’un kg de textile produit en France genere seulement 27,7kg soit près de la moitié.

Alors, faisons le calcul : 

  • Nous sommes 67 millions de Français
  • Donc chaque année, en moyenne, nous consommons 536 millions de kg de textiles (vêtements et linges de maison, et maintenant masques) 
  • 95,7% de ces textiles sont importés, soit un équivalent de 513 millions de kg. 
  • Donc en équivalent CO2, cela fait 28 millions de tonnes équivalent CO2 généré. 

En 2019, la France a généré 441 millions de tonnes de CO2, pour remettre les choses en perspective. 

UIT étude impact

Mais alors, comment revenir sur des productions françaises ? 

Les industriels du textile sont-ils prêts à absorber cette consommation ? Pas sûr… 

En attendant, peut-être peut on penser absorber 10% de ce volume et donc réduire de 5% ces émissions liés à notre consommation textile, pour économiser 1,4 millions de tonnes équivalent CO2. 

C’est peu mais c’est énorme. Peu par rapport aux 441 millions générés annuellement. Enorme si l’on rapporte ce chiffre à son volume réel. 

Cette démarche, nous l’avons faite dans le cadre de la fabrication des masques en France. Des entreprises commencent même à proposer des masques chirurgicaux fabriqués en France et certaines des masques jetables fabriqués en France. Moins écologiques que les masques lavables en tissu, mais des masques fabriqués en local. 

Une véritable envie sans Hésitation ? Quid des voies de distribution ?

On met un point d’honneur à fabriquer du Made in France, et à mettre en avant le savoir-faire de nos équipes locales des Hauts de France. 

Cependant, quel est le véritable choix du consommateur final ?

Le choix de ‘’Produire Français’’, est-ce une véritable envie de nos enseignes et des distributeurs ou seulement un artefact pour se redorer le blason ou encore de se donner une image positive, d’autant plus dans cette crise sanitaire sans précédent ? 

Bien avant cette crise sanitaire, combien ont, une seule fois, imaginé ou ressenti le besoin de produire avec des matières françaises, sur la base de matières recyclées ou éco-responsable ou encore locales, parmi les grands distributeurs, ils sont très peu. Aujourd’hui, c’est devenu une réalité, un fer de lance, un besoin, car la demande émerge de plus en plus. 

Est-ce que cette crise a modifié cette manière de produire en grande masse sans prendre en compte le réel besoin du consommateur, à savoir un produit abordable, de bonne qualité et surtout répondant aux normes et avec une traçabilité et une transparence sans faille ? 

Plus que pour de la communication, il faut savoir que c’est une réalité et un impératif pour nous, producteurs. Sans cette traçabilité, impossible de produire. Cela peut engendrer de gros problèmes de qualité lors des différentes étapes du Process de fabrication. 

Repenser notre modèle de production et de consommation reste l’enjeu de l’ensemble de la filière.

Soyons pragmatiques et allons à l’essentiel, nous avons un  savoir- faire  en France qui n’a plus eu de véritables reconnaissances depuis trop longtemps. 

Aussi, sur le sujet des masques, le Journal du Textile a publié un article fort interessant (et la photo de couverture met en avant un produit de la Manufacture Française de Textile) : cliquez sur l'image 

journal du textile